Accueil > Actualités > Coupe du Monde Féminine, France 2019

Coupe du Monde Féminine, France 2019

le lundi 15 juillet 2019
Le rapport statistique de l’arbitrage

Le 7 juillet dernier, Stéphanie FRAPPART donnait les derniers coups de sifflet de la huitième édition de la Coupe du Monde Féminine.

La compétition a réuni 27 équipes arbitrales, de 6 Confédérations. A l’image des joueurs, les arbitres se sont préparés à la compétition, et ce, depuis 2016 : 5 séminaires et stages de formation ; plus de 50 heures d'entraînement pratique ; participation à trois compétitions organisées par la FIFA…

Les officiels se sont également exercés à l’introduction de la Vidéo Assistance à l’Arbitrage (VAR), avec plus de 55 heures d'entraînement, et la participation a 4 séminaires dédiés.

Durant les 52 matchs de la compétition, 535 situations ont été analysées par la VAR et 33 d’entre elles ont nécessité le visionnage de l’arbitre centrale (29 décisions changées et 4 confirmées après visionnage des images).

Le Président de la Commission des Arbitres de la FIFA, Pierluigi COLLINA, a souligné le travail remarquable réalisé par le Département de l’Arbitrage de la FIFA : "Je l’ai déjà dit en France : les arbitres ont travaillé très dur, ces dernières années...Elles ont donc dû suivre une préparation intensive pour être prêtes à temps. Globalement, les arbitres ont réalisé un travail remarquable. Je suis fier de ce que nous avons fait ensemble."