Accueil > Actualités > Féminines

Féminines

le lundi 13 juillet 2020
Des arbitres de classe internationale

Le football féminin est engagé dans un vaste projet de développement impulsé par la Fédération Française de Football. Tout comme les clubs, l’arbitrage de la D1 Arkema débute un processus de professionnalisation.

Il y a deux noms qui viennent tout de suite à l’esprit quand on parle d’arbitres féminines : le premier c’est Stéphanie FRAPPART. Evoluant en Ligue 1 Uber Eats, elle officie également au niveau international avec notamment une deux finales successives, celle de la Coupe du Monde Féminine 2019, et celle de la Supercoupe de l’UEFA en août 2019. Le second : Manuela NICOLOSI, arbitre assistante, son binôme à l’international, qui officie en Ligue 2 BKT depuis deux saisons.

Cependant, la France compte d’autres ambassadrices de son arbitrage au niveau international. Huit autres femmes viennent s’ajouter : Victoria BEYER, Florence GUILLEMIN, et Maïka VANDERSTICHEL pour les arbitres centrales ; Solenne BARTNIK, Elodie COPPOLA, Stéphanie DI BENEDETTO, Jennifer MAUBACQ et Camille SORIANO pour les arbitres assistantes.

En plus d’officier en D1 Arkema ainsi qu’en Coupe de France Féminine, elles ont pu représenter les couleurs tricolores lors de la Coupe du Monde Féminine en 2019, du Tournoi de France qui a eu lieu en début d’année 2020 mais aussi en Women’s Champions League.

A l’heure où l’arbitrage français fait partie des plus réputés dans le monde, les arbitres féminines rayonnent aussi au niveau international. Et ce n’est que le début !