Accueil > Actualités > LA PLAINTE DU SC. BASTIA CLASSEE SANS SUITE

LA PLAINTE DU SC. BASTIA CLASSEE SANS SUITE

le vendredi 23 décembre 2016

La plainte du SC. Bastia classée sans suite : les arbitres confortés

Le 9 décembre 2016, le SC. Bastia a déposé une plainte devant le Procureur de la République de Bastia pour « faux », à la suite du rapport complémentaire (exclusion du joueur Florian Marange) adressé par l’arbitre du match de Ligue 1 opposant le SC. Bastia aux Girondins de Bordeaux.

Le Syndicat des Arbitres du Football d’Elite (SAFE) vient d’apprendre, ce vendredi 23 décembre 2016, le classement sans suite de cette plainte, par le Procureur de la République de Bastia. Ce classement est la conséquence d’une audition des dirigeants du SC. Bastia au cours de laquelle ils ont déclaré qu’ils ne donneront pas de suite judiciaire à cette affaire.

Le SAFE se félicite de ce classement par le Procureur de la République de Bastia. Cette judiciarisation n'était pas sans conséquences, avec de graves incidences pour la fonction d'arbitre, dans le football professionnel et amateur, mais aussi dans les autres sports. Comment imaginer demain qu'un arbitre d'une discipline, quelle qu'elle soit, soit convoqué et auditionné par des gendarmes pour une décision d'arbitrage sur un fait de jeu ?

Le dépôt de plainte du SC. Bastia n'en reste pas moins un acte sans précédent dont on ne peut que s'inquiéter et s'alarmer. Il est grand temps de revenir à la raison sous peine de voir les valeurs de notre sport définitivement se déliter.

A ce titre, le SAFE restera vigilant vis-à-vis de toute action qui conduirait à ne pas permettre aux arbitres d'officier dans des conditions sereines en les plaçant dans des conditions d'insécurité médiatique, juridique voire physique. Le Syndicat des Arbitres du Football d'Elite attend de tous la plus grande exemplarité, et des instances du football français qu'elles sanctionnent tout comportement contraire avec fermeté.