Accueil > Actualités > Maillots

Maillots

le lundi 30 janvier 2017
ESTAC - HAC : une affaire de couleurs qui n’en est pas une !

Sur son site Internet, L’Equipe résumait la rencontre ESTAC Troyes - Le Havre AC. de la manière suivante : « Le Havre a joué avec un inhabituel maillot rouge à Troyes. Et pour cause, le sien à l'extérieur étant trop proche de celui de l'arbitre, ce dernier a décidé de ne pas l'homologuer. L'Estac a donc dû prêter des tuniques d'entraînement à son adversaire. Ce qui n'a pas souri aux visiteurs puisque le HAC s'est incliné (1-2), permettant aux Troyens de grimper à la troisième place, compte tenu aussi de la défaite de Sochaux à Orléans (0-1). »

Eh bien non ! Les faits sont les suivants : Le HAC avait choisi un maillot gris-rose ; de son côté, l’ESTAC avait opté pour un noir et bleu. Face à la possible confusion sur le terrain et le confort des joueurs, l’arbitre qui officiait en vert - loin des couleurs citées précédemment - a demandé au club visiteur (comme le prévoit le règlement) de changer son équipement. Dans l’incapacité de fournir un second jeu de maillots, le HAC s’est vu prêter un ensemble rouge par son adversaire du jour. Précisons toutefois que le club visiteur est tenu de disposer de deux jeux de maillots de couleurs différentes pour faire face à ce type d'aléas.

La Loi 4, Equipement des joueurs, est formelle : les deux équipes doivent porter des couleurs les distinguant l’une de l’autre mais aussi de l’arbitre et des arbitres assistants. Chaque gardien de but doit porter des couleurs distinctes de celles portées par les autres joueurs, l’arbitre et les arbitres assistants.

Le corps arbitral dispose d’une panoplie très large de maillots : noir, gris, jaune, pourpre, vert, etc. Cela lui permet de s’adapter aisément aux couleurs des différentes équipes des championnats professionnels. Et pas le jour du match, car tout cela est très bien préparé à l’avance : les arbitres sont informés, dans la semaine du match, des couleurs des équipes pour éviter de telles situations...