Accueil > Actualités > ÉTUDE EXCLUSIVE ARBITRAGE 2020

ÉTUDE EXCLUSIVE ARBITRAGE 2020

le jeudi 26 novembre 2020
Les Français et l’arbitrage (SOURCE : BAROMÈTRE KANTAR / LA POSTE, 2020)

Que pensent les Français de l’arbitrage et de la fonction d’arbitre ? Une étude portant sur 1 000 individus âgés de 15 ans et plus (septembre 2020) menée par KANTAR en partenariat avec LA POSTE a permis d’apporter des réponses précises sur le rapport des Français à l’arbitrage.

54% des Français s’intéressent à l’arbitrage mais seulement un quart sait que les arbitres ont une mission de service public. Malgré cette méconnaissance de la mission, les Français sont conscients que :

· L’arbitre est au service de la communauté sportive ;

· L’arbitre est une personne utile à tous ;

· L’arbitre contribue fortement à l’intérêt général ;

· L’arbitre est une figure présente sur tout le territoire ;

· L’arbitre est un acteur engagé auprès des citoyens.

Ils savent aussi que l’arbitre est :

· Un garant des règles ;

· Un acteur indispensable au bon esprit sportif ;

· Un passionné ;

· Un acteur de l’intérêt général ;

· Un médiateur.

Si l’arbitre véhicule des valeurs telles que le respect, l’autorité, la compétence et l’engagement, les sondés rapportent aussi qu’il n’est pas le seul garant du bon déroulement d’un match. En effet ils estiment que le comportement des joueurs est aussi important.

La grande majorité des Français considèrent que le rôle de l’arbitre dans le sport est de plus en plus difficile.

Concernant les perspectives d'évolution de la fonction, 94% des Français estiment que la féminisation de l’arbitrage et une bonne chose. 91% sont rassurés par la VAR et estiment qu’elle permet d’éviter les erreurs d’arbitrage.

Ils souhaitent que l’arbitrage à l’avenir puisse :

· Être plus féminin ;

· Avoir recours renforcé à la technologie ;

· Avoir plus d’autorité ;

· Avoir plus d’effectif sur les terrains ;

Un rappel des chiffres de l’arbitrage du football en France :

- 15 000 clubs amateurs ;

- 24 000 arbitres officiels ;

- 98 arbitres élites nationaux : 40 centraux et 58 assistants pour la Ligue 1 et la Ligue 2 ;

- 30 arbitres internationaux ;

- 1 200 arbitres féminines dont 40 arbitres au plus haut niveau (Fédérales 1 et 2) pour la D1 Arkema et pour la D2 ;

- 20 sections sportives à filière arbitrage ;

- Plus d’1 million de matchs arbitrés par saison.