Accueil > Actualités > La méthode Mézières

La méthode Mézières

le mercredi 22 janvier 2014
A qui s'adresse la méthode [Volet 3 / 4]

Le SAFE s'est rapproché d'Alain ROUSSANGE, Masseur kinésithérapeute DE, qui nous explique la méthode Mézières. (son CV est dans le volet n°1 qui présentait ce qu'était la méthode Mézières), tandis que le volet n°2 nous indiquait les principes fondamentaux de la méthode.

 


Le troisième et avant dernier volet a pour titre "Les indications de la méthode Mézières"


Comme nous l’avons vu précédemment,  fort du constat du lien étroit qu’il existe entre forme et fonction, cette méthode s’adresse tout naturellement :
  • aux sportifs et aux non-sportifs, souffrant ou non souffrant, mais surtout à tout ceux qui ont comme objectif défini d’améliorer leurs compétences proprioceptives.
  • à tous ceux qui souhaitent mieux connaître leur corps, leur schéma corporel, se détendre.
 
Le Kinésithérapeute est là pour les aider à travers une série de séances mais aussi pour faire un bilan biomécanique au cours duquel le sujet pourra mieux définir ses objectifs.
 
 
 
 
 
 
  • aux personnes souffrantes dont les indications médicales sont:
    • Algies vertébrales chroniques ou aigues (« mal de dos »),
    • Névralgies associées au mal de dos : sciatique, cruralgie, névralgie cervico-brachiale, névralgie d’Arnold…,
    • Douleurs articulaires aigues ou chroniques ( coxarthrose, gonarthrose…),
    • Suite d’accidents sportifs (séquelles d’entorses ou de fractures…),
    • Trouble de la statique chez l’enfant et l’adulte ( déviations et déformations telles que cyphose, lordose, scoliose, inversions de courbures, Génu-Varum, Génu-Valgum , pieds plats, pieds creux…),
    • Conséquences locomotrices de certaines affections neurologiques,
    • Répercussions sur le schéma corporel de certaines affections psychosomatiques ou du stress,
    • Dysfonctionnements respiratoires.