Accueil > Actualités > Romain LISSORGUE

Romain LISSORGUE

le jeudi 21 octobre 2021
" J’ai la sensation de rendre service à ce sport."

A l’occasion des 20èmes Journées Nationales de l’Arbitrage, les arbitres de l’élite témoignent de leur proximité - thème de l’édition 2021 - avec les acteurs, le monde du Sport et leurs collègues des Districts et des Ligues.

Romain LISSORGUE, promu F1 au 1er Juillet 2021 a répondu à nos questions !

Pouvez-vous nous rappeler votre parcours ?

J’ai 30 ans et je suis arbitre officiel depuis mes 15 ans ! J’ai arbitré dans toutes les divisions du District du Val d’Oise et en Ligue Paris - Ile-de-France. J’ai eu l’honneur de diriger la finale de la Coupe Gambardella en 2014. Après une saison en National, je suis arrivé en Ligue 2 à 24 ans où j’ai officié pendant un an et demi avant d’être rétrogradé en National. Je suis remonté en Ligue 2 et j’y suis resté pendant 4 ans… et promu cette saison en Ligue 1 !

 

Vous avez été promu en Ligue 1 cet été, que ressentez-vous ?

De la fierté ! C’est le plus haut niveau français donc forcément c’est une reconnaissance du travail, un accomplissement. C’est une nouvelle page de ma carrière.

 

Vous avez aussi vécu une première expérience internationale…

Ce sont des nouvelles portes qui s’ouvrent et qui me poussent à continuer à avoir des ambitions. J’ai eu l’occasion de faire une rencontre en UEFA Youth League en tant que quatrième arbitre. C’est enrichissant de voir le niveau international d’un point de vue préparation, exigence, etc.

 

Qu’est-ce que l’arbitrage vous a apporté de plus dans votre quotidien ?

L’arbitrage m’a énormément apporté en tant qu’adolescent et jeune homme. L’arbitrage pousse à prendre des responsabilités, gérer des évènements, prendre des décisions, devenir petit à petit un sportif accompli. Je suis fan de football, et je suis reconnaissant aujourd’hui d’être arbitre. J’ai la sensation de rendre service à ce sport.

 

Avez-vous eu l’occasion de participer aux Journées Nationales de l’Arbitrage ?

J’ai participé quelques fois aux JNA de façon plus ou moins officielle. Les JNA sont de plus en plus mises en valeur notamment au travers des parrains qui sont tous des personnalités. Cela permet de mettre la lumière sur les arbitres et de les valoriser. C’est important car le football a besoin d’arbitres ; malheureusement beaucoup arrêtent et de moins en moins s’y essayent.

 

Avez-vous un mot pour les jeunes qui voudraient arbitrer ?

Je conseille à tous les gens d’essayer par tous moyens pour se rendre compte de l’intérêt et la difficulté d’occuper la fonction d’arbitre. On a tous un avis sur l’arbitrage, c’est sûr. Mais c’est un plaisir d’arbitrer des rencontres. Je trouve que comprendre l’arbitrage et les règles est intéressant pour tous les acteurs du football.