Accueil > Actualités > Siham BENMAHAMMED

Siham BENMAHAMMED

le lundi 31 janvier 2022
"L'arbitrage c'est avant tout du plaisir"

Promue arbitre centrale en D1 Arkema, Siham BENMAHAMMED a répondu à nos questions !

Pouvez-vous nous rappeler votre parcours ?

J’ai commencé l’arbitrage il y a 8 ans, j’avais 17 ans. J’étais encore joueuse en club. J’ai débuté en district le samedi tout en jouant le dimanche. Malheureusement je me suis blessée au genou. J’ai repris l’arbitrage plus rapidement après ma convalescence et je devais faire un choix entre joueuse et arbitre, je ne pouvais plus cumuler les deux.

J’ai dirigé des matchs de jeunes pendant 3 ans dans le District de la Seine-Saint-Denis, puis en Ligue de Paris – Ile-de-France, avant de devenir candidate arbitre fédérale à la FFF. J’ai évolué pendant deux saisons comme FFE2 (D2 Féminine) avant ma promotion en D1 Arkema le 1er janvier dernier.

 

Comment avez-vous réagi à votre promotion en D1 Arkema ?

J’ai ressenti de la fierté, j’étais très contente ! On ne m’a pas prévenu. Je recevais mes désignations et j’ai vu mon nom sur Reims - Dijon en D1 Arkema ! On m’a donc expliqué que c’était en vue d’une promotion. C’est en allant en stage que j’ai reçu le PV de la CFA (Commission Fédérale d’Arbitrage) qui annonçait la nouvelle de ma promotion !

 

Quels sont vos objectifs à présent ?

Le plus dur quand on est promue est de rester ! Alors je veux acquérir de l’expérience, prendre du plaisir sur les matchs et au fur et à mesure, progresser. Je veux surtout m’acclimater à la D1 et profiter de chaque match !

 

Comment se passe votre préparation au quotidien ?

Je suis étudiante en STAPS alors j’ai l’occasion de faire du sport tous les jours. Je m’entraine régulièrement avec un groupe d’arbitres de mon district.

 

Avez-vous d’autres projets ou activité en dehors de l’arbitrage ?

Je passe du temps avec ma famille et mes amis, je mène une vie normale et j’en profite sans excès. Je suis étudiante donc je me concentre aussi sur mon cursus. L’arbitrage, c’est avant tout du plaisir, mais il faut reconnaitre que la fonction demande beaucoup de temps et de travail alors il faut prendre ses dispositions ! Il y a peu d’à cotés quand on s’entraine la semaine et que le weekend on est en déplacement pour nos matchs.

 

Que peut-on vous souhaiter pour le reste de la saison ?

Une bonne fin de saison, de profiter, et que l’aventure puisse continuer en D1 Arkema !

 

Un mot pour les jeunes filles qui voudrait se lancer dans l’arbitrage ?

Oui ! N’hésitez pas à sauter le pas ! Malgré les réticences, on y prend goût. De joueuse à arbitre il n’y a qu’un pas !